5 astuces pour professionnaliser vos tableaux de bord

April 2022

Vous avez décidé de sauter le pas et de créer des tableaux de bord pour bénéficier d’une représentation visuelle de l’entièreté de vos sources de données mais vous ne savez pas comment bien le réaliser ? Il n’y a pas de règles précises mais il existe des subtilités vous permettant de professionnaliser vos dashboard, de les rendre plus efficaces, plus lisibles et de pouvoir piloter de manière agile vos données.

Nous allons donc vous révéler 5 conseils et astuces pour perfectionner vos dashboard.

Obtenez votre fichier Qonto x PowerBI

Téléchargez votre fichier et suivez notre guide de mise en place pour en profiter

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
5 astuces création tableaux de bord

1. Segmentez vos indicateurs

Classifiez et répertoriez vos indicateurs clés

Il est important d’analyser vos données et de sélectionner celles que vous souhaitez mettre en avant, inutile d’incomber vos dashboard d’un amas d'informations :

Le but est de les extraire et de les mettre en avant. Plus votre reporting sera léger plus il aura des chances d'être lisible et compréhensible.

Il n’est pas nécessaire de tout mettre, on pourrait s’y perdre facilement homogénéisez au mieux, les valoriser et les prioriser. Faire converger vos données les plus importantes dans un dashboard est un point clé de la business intelligence. Il faut donc définir les éléments pertinents pour votre analyse.

La pertinence des indicateurs est un bon moyen de faire le tri. Si un indicateur n'est pas pertinent et n'aide pas à une prise de décision de manière synthétique il est alors, peut être temps de s'en débarrasser.

2. Évitez de surcharger vos tableaux de bord

Espacez vos KPI

Il est facile de se laisser tenter par création d’une multitude de graphiques (à colonne, à barre, circulaire, en ligne, en aire…). Mais cela ne va pas rendre votre dashboard plus complet, cela risque de brouiller votre message.

Cependant, ne mettez que le nécessaire, allez à l’essentiel mais surtout pensez espacement !

Il est important de laisser respirer ses dashboard afin de ne pas obstruer notre écran d’information ce qui pourrait le rendre absconse et incompréhensible. Définissez vos objectifs, pilotage, prise de décision stratégique, suivi opérationnel, aide à la décision...

"Un maximum d'info ne vous donnera pas la meilleure décision, vous avec besoin de la BONNE info"

N’oubliez pas que le but principal d’un tableau de bord est de représenter visuellement vos données, alors pourquoi rendre cela compliqué ?

Votre dashboard doit être simple et facile à décrypter, pensez minimaliste.

3. Utilisez des polices adaptées pour vos reportings

Évitez les confusions entre vos KPIs

Il est également facile de se laisser tenter par l’utilisation d’une multitude de polices ou bien d’associer une police à un élément, mais attention cela peut entraver la lisibilité de votre tableau de bord. Pour cela, limitez-vous à deux typographies différentes.

Afin de définir une hiérarchie claire, jouez plutôt sur les graisses (Bold, Medium, Regular, Light, Thin...) d’une même police afin de classifier vos textes selon leur importance, vous êtes ainsi maître de choisir ce que vous désirez mettre en valeur.

KPI

4. Simplifiez l’utilisation des couleurs dans vos tableaux de bord

Priorisez la lisibilité des visualisations

On peut penser qu’employer une multitude de couleurs rendra notre graphique plus attrayant mais cela risque juste de perdre toute sa visibilité.

Nonobstant, la couleur est un bon moyen d’attirer l’œil de votre utilisateur sur un élément en particulier. Il faut donc l’utiliser avec parcimonie et bon escient. Le conseil est donc de limiter le nombre de couleurs à 3 (effectuer des variantes de vos trois teintes si besoin) dans vos dashboard ou bien utiliser les mêmes pour les différents graphiques.

N'oubliez surtout pas de légender vos couleurs, le but étant d’apporter une tierce information à vos données, donnez-leur un sens et une explication.

Tips bonus : évitez les tons rouges et verts afin que vos dashboard soient accessibles aux personnes atteintes de daltonisme.

5.  Utilisez une grille pour votre mise en page

Agencez vos données

En effet, il est préférable d’appliquer une grille de composition dans vos reportings afin de placer correctement nos indicateurs de performance.

Vous pouvez trouver des exemples de grilles de compositions facilement sur internet et il est vivement recommandé d’en utiliser une afin de faciliter votre mise en page en optimisant au maximum le placement de vos éléments sur votre page.

Cela peut rendre la compréhension de ce dernier plus limpide avec la possibilité de naviguer entre les graphiques avec fluidité tout en suivant une logique et une hiérarchisation des informations.

Cette organisation est donc essentielle pour rendre vos tableaux de bord plus efficaces.

 

dashboard

Pour conclure sur la mise en page d'un reporting

Pour rappel un tableau de bord est un outil d’analyse permettant de représenter vos données avec aisance. Il est donc « inutile » de rendre cela plus complexe qu’il ne pourrait l’être.

Si vous avez des doutes concernant son contenu, examinez votre tableau de bord et demandez-vous :

Est-il trop surchargé ? Est-il possible de l’alléger ? Le graphique que j'ai sélectionné est-il le bon ?

Si vous avez des projets de création de tableaux de bord, Fineaste peut s’occuper de vous accompagner durant l’élaboration de votre dashboard.

Prenez un rendez-vous dès maintenant pour faire le point sur vos méthodes d'analyse de données : www.fineaste.com/contact

Spécialisé en contrôle de gestion et système d'information Fineaste peut vous accompagner dans l'analyse de vos données financières.

Obtenez du contenu exclusif

Recevez notre newsletter mensuelle pour plus de conseils sur vos analyses de données, des guides pratiques ...

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Ces articles devraient vous intéresser